fbpx

TQO d’Ostende : résumé du jour 2

Chaque match est important pour les Belgian Cats mais celui-ci, contre le Japon, avait également un petit goût de revanche après la défaite de 2 points concédée lors du dernier Mondial. Les Canadiennes, quant à elles, pouvaient déjà décrocher leur qualification ce samedi en battant la Suède.

Jour 2 🗓 08/02/20

🇧🇪 TQO Ostende

👉 Voir notre présentation du TQO d’Ostende

👉 Voir la première journée du TQO d’Ostende

🇧🇪 Belgique VS 🇯🇵 Japon

Si le public était chaud jeudi, il l’était encore plus ce samedi à la Versluys Arena d’Ostende. Et cela a été utile en début de partie : les Cats n’ont pas entamé de la meilleur des manières le match mais rien de comparable au 1er quart-temps contre le Canada. Ici, on sentait que ça bougeait bien, il fallait juste prendre ses marques pour dérouler. Et c’est ce que la Belgique a fait dès le 2ème quart-temps avec l’apport offensif incroyable de Jana Raman, notamment. On retrouve alors le jeu flamboyant des Cats libérées : elles se trouvent partout sur le terrain, ça joue vite, ça joue bien et avec coeur.

Mais en face, le Japon a très clairement réglé la mire et fait très régulièrement mouche à 3 points. Alors qu’on pensait le match plié, Saki Hyashi prend feu et fait fondre l’avance de 18 points à une seule petite unité. Les Japonaises ne prennent même plus la peine d’essayer de passer la ligne à 3 points, elles mitraillent sans cesse. Si ce n’est pas le jeu le plus beau à voir, leur adresse, et particulièrement en fin de match, force le respect.

Mais en face, les Cats ont décidé qu’elles ne se laisseraient pas faire. Julie Allemand enchaine dans les dernières minutes les lancers décisifs sans trembler ainsi que la bâche du siècle, au moment où il le fallait. La Belgique s’impose 92 à 84 et fait ainsi un sérieux pas vers la qualification.

Comme d’habitude, les Cats ont pu s’appuyer sur une Emma Meesseman impériale avec 23 points, 7 rebonds et 5 passes décisives. Mais il y a également eu 4 autres belges à 10 points ou plus : Jana Raman, Julie Allemand (toutes 2 à 16 points), Kyara Lieskens (14 points) et Kim Mestdagh (10 points). Les Cats refont la même chose ce dimanche contre la Suède et les JO leur tendront les bras…

📺 Voir les highlights du match

📺 Voir la conférence d’après-match

🇸🇪 Suède VS 🇨🇦 Canada

Comme contre le Japon, la Suède aura tenu en peu moins d’une mi-temps face au redouté Canada. En début de match, la combativité des Suédoises était impressionnante et elles ont su profiter du petit coup de mou de Kia Nurse et de Nayo Raincock-Ekunwe, moins en verve ce match-ci que contre la Belgique. Mais Natalie Achonwa (16 points) veillait au grain et dès la fin du 2ème quart-temps, la machine canadienne s’est mise en marche.

Il n’y a, dans ce cas là, pas grand chose à faire et les Suédoises se sont écroulées en 2ème mi-temps. Le score final est rude : 50 à 80, les Canadiennes empochent assez logiquement leur qualification pour les JO.

📺 Voir les highlights du match

📺 Voir la conférence d’après-match

La suite ?

Si les Belges gagnent cet après-midi contre la Suède, elles seront qualifiées pour les Jeux Olympiques, une première dans l’histoire du basket féminin belge. En cas de défaite, la qualification se jouera au goal average avec la Suède puisque les 2 équipes auront chacune une victoire dans leur escarcelle. Mais espérons qu’on ne doive pas en arriver là…

Le Canada, quant à lui, est déjà qualifié de même que le Japon, pays organisateur des JO. Les yeux seront donc définitivement tournés vers la rencontre entre la Suède et la Belgique qui aura lieu ce dimanche à 15h.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *